Entretenir sa chaîne de moto

Il est impératif que la chaîne soit nettoyée régulièrement, car ainsi elle durera plus longtemps. Les kits chaîne montés d’origine sur les motos sont généralement d’excellente qualité. Elles sont équipées de petits joints qui retiennent la graisse appliquée en usine sur l’axe de chaque maillon. Ce lubrifiant est destiné à limiter l’usure des axes donc l’étirement de la chaîne de moto

Le graissage, une étape essentielle

Les besoins en graisse ne s’expriment pas en kilomètres, mais selon l’état de celle-ci. Le secret est de graisser la chaîne de sa moto dès le retour d’une sortie tant qu’elle est chaude. La graisse va alors se fluidifier et mieux pénétrer sur les rouleaux. Les solvants s’évaporeront durant la nuit. Dès que vous reprendrez la route, la graisse aura eu le temps de figer et elle ne sera pas éjectée en roulant. Après plusieurs graissages, la chaîne accumule un cambouis qu’il convient d’éliminer régulièrement avec un pinceau soit un solvant adapté pour les joints. La chaîne ne doit jamais tourner à sec.

Graisser, nettoyer, régler la tension

Le kit chaîne qui ne reçoit aucun soin durera au maximum 10.000 kilomètres. La longévité peut atteindre 50.000 kilomètres avec un entretien régulier et une conduite souple. Pour assurer une bonne durée de vie de la chaîne moto, il convient de la graisser très régulièrement. Il existe trois sortes de lubrifiants, secs, en pâte et en liquide. La chaîne est constituée d’une centaine de maillons liés entre eux par des axes. L’acier a beau être très dur, les contraintes du kilométrage finissent par user. Pour conserver une tension de chaîne correcte, il faut donc compenser cet allongement en tirant la roue arrière. On parle alors de réglage du mou de la chaîne. Pour rouler en toute sécurité et garder sa chaîne en bon état, il faut en prendre soin.