magasin de sport

Les démarches à suivre pour ouvrir un magasin de sport

Se lancer dans l’ouverture d’un magasin de sport promet d’être une belle aventure à condition de bien se préparer et de savoir quelles sont les démarches à suivre. Ces quelques informations utiles devraient aider à transformer ce beau projet en réalité.

Trouver un bon concept de vente

magasin véloLe secteur de la vente au détail des articles de sport ne connait pas la crise, et ce, depuis ces dix dernières années. Pour preuve, rien qu’en 2015, le marché français du sport a enregistré un bond de 7% et les chiffres sont en constante progression. Avant de se lancer tête baissée dans l’ouverture d’un magasin de sport, on commence par faire un état des lieux du marché pour définir le positionnement commercial du magasin de sport et de définir un concept de vente. Il faudra notamment se pencher sur les types de produits à proposer, les marques représentées, les services proposés et surtout, les offres qui devraient aider à se démarquer de la concurrence.

Si les magasins dédiés au sportswear ont le vent en poupe, les boutiques plus généralistes restent tout aussi intéressantes. Pour ceux qui souhaitent se spécialiser sur une seule marque ou une seule discipline, il est important de bien choisir la marque à représenter. Il ne faudra pas non plus oublier de faire un tour d’horizon des boutiques de sport déjà implantées dans la zone retenue et éviter de proposer les mêmes choses. Dans tous les cas, la boutique devra se démarquer de la concurrence par un petit truc en plus, que ce soit sur les produits qu’elle propose, l’agencement des locaux ou les offres et les promotions proposées.

Se préparer à l’ouverture de l’enseigne

Une fois qu’on aura défini le concept, il convient de se lancer à la recherche de l’emplacement du magasin de sport. L’idéal serait de trouver un endroit qui profite d’un bon taux de fréquentation situé dans un quartier commerçant en centre-ville ou dans un centre commercial. Bien évidemment si la boutique est le seul magasin de sport du quartier alors, il reste possible de s’installer dans une zone qui ne soit pas située dans un axe commercial.

Vient ensuite le choix de la forme juridique de l’entreprise qui devra être adapté au montant de l’investissement de départ et au type de projet à mettre sur pied. Une fois le statut juridique défini, il sera plus facile par la suite de s’atteler au remplissage des diverses formalités administratives, au choix de la mode d’imposition du magasin de sport et à la mise en place des techniques de gestion (finances, stocks, factures). Le recours au vidéocodage et aux autres logiciels de ce type est d’ailleurs conseillé.

En indépendant ou en franchise ?

Toujours en parlant de concept, il est important de se demander si l’on a les ressources nécessaires pour se lancer dans l’aventure en indépendant ou s’il faut opter pour la franchise. La franchise est bien évidemment l’option la plus intéressante, car elle permet de profiter de la renommée déjà établie de la maison mère et de proposer des produits qualitatifs à de bons prix. Pour ceux qui préfèrent se lancer en indépendant, il faudra revoir l’apport personnel et s’assurer qu’il suffira à mener à bien le projet, du moins jusqu’à l’ouverture de la boutique de sport.

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter