Les bonnes raisons de se mettre au vélotaff

La pratique du vélotaff est de plus en plus encouragée, mais peu sont ceux qui en comprennent réellement l’utilité. Cela est sans doute dû au fait que ses effets positifs ne sont pas suffisamment mis en avant. Les avantages de cette pratique sont pourtant nombreux. Outre ses effets sur la santé et l’environnement, utiliser le vélo pour aller au travail permet également de réaliser des économies, mais aussi d’être plus productif. Tous les détails dans cet article.

Rouler à vélo pour votre santé et votre productivité

Sachant qu’une heure de vélo permet de brûler 300 calories, il faut dire qu’aller au travail en pédalant vous permet d’avoir votre dose d’activité physique quotidienne, ce qui est important pour rester en pleine forme. Des études ont même démontré que le vélotaff permettait de réduire de moitié les risques de maladies cardiovasculaires. Bien entendu, le but n’est pas non plus de vous épuiser avant d’arriver sur votre lieu de travail.

Il est donc primordial de choisir le bon vélotaff. Pour éviter de fournir trop d’effort, il vaut mieux opter pour un vélo à assistance électrique. Il est également préférable que celui-ci soit léger et pliable, ce qui sera très pratique pour son rangement et son transport. Outre ses bienfaits sur votre santé physique, le vélotaff permet également d’améliorer votre humeur. En effet, la pratique d’une activité physique libère les endorphines et la dopamine, des hormones réduisant votre stress et qui sont à l’origine de votre bien-être intérieur.

Et bien entendu, en vous rendant au travail à vélo, vous pourrez dire adieu aux embouteillages, à l’énervement qui en découle ainsi qu’au stress d’être en retard. Vous serez ainsi plus reposé et donc plus à même d’effectuer parfaitement vos tâches. En outre, vous serez plus performant et plus productif au travail.

Pour économiser de l’argent et du temps, roulez !

N’entraînant quasiment pas de frais contrairement à votre voiture qui dépense en moyenne 25 centimes d’euros par kilomètre, se rendre au travail à vélo est sans doute le mode de transport le plus économique. Par ailleurs, il est bon de savoir que certaines entreprises indemnisent le vélotaff à raison de 0,25 centimes par kilomètre parcouru, ce qui peut vous permettre de percevoir 400 euros de subvention par an ! Voilà de quoi vous motiver, mais si vous hésitez encore, l’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) met à votre disposition un comparateur de prix par mode de déplacement pour que vous puissiez estimer vous-même vos économies potentielles.

Et enfin, en vous évitant les bouchons, notamment si vous vivez en milieu urbain, l’adoption du vélotaff vous fera gagner du temps. En effet, alors qu’une voiture roule en moyenne à une vitesse de 15km/h en ville, à vélo, votre vitesse peut varier de 17 à 23 km/h. Autrement dit, vous arriverez sur votre lieu de travail plus vite à vélo qu’en voiture pour un trajet de 1 à 8 km. Vous pourrez ainsi profiter du temps gagné pour être plus serein et pour bien vous mettre en condition avant d’attaquer le travail.

Rédigé par
Plus d'articles de Manuel Garza

Comment ouvrir un magasin d’accessoires pour motocyclistes ?

Pour certaines personnes, la moto est une passion qui mérite d’être partagée....
Lire la suite