protéger son vélo

Les techniques à retenir pour ne pas se faire voler son vélo

Si l’on prend en considération les chiffres relatifs au vol de vélos en France, il y a de quoi s’inquiéter quand on a chez soi un vélo. On estime que ce sont en moyenne 400 000 vélos qui sont dérobés à leurs propriétaires chaque année, vélo-ville et vélo-sport confondus. Comment empêcher que cela vous arrive ? Ce petit guide vous donnera quelques astuces qui vous permettront de limiter considérablement le risque de vous faire voler votre vélo.

Les astuces pour optimiser la sécurité de son vélo

Il est certain que les moyens ne manquent pas. Mais le système antivol efficace est doté de quelques spécificités qu’il faut connaitre pour s’en sortir. La forme est un détail important dans ce choix.Vous devez faire le choix d’un cadenas en forme de U. C’est l’un des antivols les plus efficaces. Au-delà de cela il faut penser à :
–    Se trouver un cadenas : il ne s’agit pas de monter sur votre roue de vélo un cadenas quelconque. Il est vrai que certains vélos sont vendus avec une protection vélo par défaut. Cela ne devrait pas vous empêcher d’adopter une meilleure protection contre le vol.

–    L’antivol pliant : En dehors du cadenas, il y a l’antivol pliant. C’est un nouveau modèle qui a actuellement le vent en poupe sur le marché de l’équipement pour vélo. Situé entre la chaine et le cadenas en forme de U, il s’agit d’un modèle hybride. Facile à utiliser, il est solide et offre aussi une flexibilité qui en fait un bon allié contre le cambriolage de vélo.

–    La chaine antivol : D’un autre côté, la chaine antivol offre aussi un certain niveau de sécurité. Mais pour pouvoir en jouir pleinement, il faut veiller à ce qu’elle soit assez longue afin d’attacher le vélo contre un arbre ou un autre objet fixe. Pour que votre vélo ne soit pas à la merci des voleurs, faîtes en sorte que la chaine soit dotée de gros maillons. Si les maillons ne sont pas assez gros, il sera facile à n’importe qui de les couper comme s’il s’agissait d’un simple câble.

Cadenas et anti-vols: les accessoires à retenir

vérouillage véloPour le vélo urbain, il est préférable de miser sur les endroits qui sont à la vue des passants. Les voleurs seront obligés de s’exposer et de prendre de gros risques. N’hésitez pas à leur compliquer la tâche en accrochant la roue avant et en posant le cadenas de votre choix pour que le système de fermeture se situe vers le bas.
Lorsqu’il fait nuit et que vous êtes chez vous, installez deux antivols, un sur la roue avant et l’autre sur celle arrière. En outre, si votre vélo est d’une grande valeur financière, il serait mieux d’opter pour une assurance.
Mais avant d’en arriver là, un portique antivol peut résoudre bien des problèmes de sécurité. Vous pouvez mettre votre vélo dans un garage électrique. Cela vous fait bénéficier d’un automatisme de portail avec alarme, de quoi vous permettre de dormir sur vos deux oreilles !

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter