vélo vintage

Conseils pour l’achat d’un vélo d’occasion

On peut parfois tomber sur des vélos presque neufs et de grandes marques en fouinant un peu dans les sites d’occasions et lors des bourses aux vélos. Toutefois, pour éviter les mauvaises surprises, voici quelques astuces qui assurent de faire de bonnes affaires lorsqu’on souhaite acheter un vélo d’occasion.

Où acheter des vélos d’occasion ?

vélos d'occasionPour la plupart des personnes qui choisissent d’investir dans l’occasion, c’est pour les questions de prix. Entre les vélos à assistance électrique, les vélos btwin, les vélos hollandais et les vélos urbains on peut désormais trouver de tout sur les sites dédiés à la vente de vélo de ville et de vélo de course.Si l’on sait que les vélos d’entrées de gamme et haut de gamme coûtent relativement cher et que l’on peut dégoter un vélo pas cher ou un vélo vintage qui a du vécu, mais qui reste encore utilisable et qui affiche un bon état pour une dizaine d’euros, le choix est vite fait. Même s’il faut parfois compter avec quelques réparations ou changements de pièces, il reste que cela en vaut largement le coup.

Pour ceux qui souhaitent s’offrir un vélo de ville récent, mais toujours à bon prix, on pourra toujours retrouver des vélos de qualité sur les sites dédiés. D’ailleurs, en parlant de site, beaucoup de particuliers, de magasins de vélo et de boutiques de déstockage ont opté pour la création de site internet marchand spécialisé dans la vente de vélo d’occasion. À part les sites de petites annonces tels que leboncoin, touslesvélos.fr ou encore troc-vélo.com, on peut aujourd’hui trouver quelques sites indépendants où l’on peut trouver tous les types de vélos à bon prix. Pour ceux qui préfèrent acheter en main propre et tester la marchandise avant l’achat, on peut toujours participer aux bourses au vélo, des rassemblements organisés par des associations locales où se réunissent divers vendeurs et acquéreurs de vélos d’occasion. Dans tous les cas, lorsqu’on souhaite acheter un vélo d’occasion, il faut prendre le temps de vérifier que tout fonctionne bien et demander à l’essayer avant l’achat, cela évitera bien de mauvaises surprises à l’arrivée.

Comment négocier le prix du vélo ?

Une fois qu’on s’est assuré que le vélo de course fonctionne bien et qu’il est encore en bon état, reste à négocier le prix. On peut notamment demander un petit rabais s’il y a des pièces à racheter ou des réparations à prévoir. Comment ? En jouant énumérant les réparations à faire et à mentionner le coût des nouvelles pièces à rajouter, de la peinture à refaire, etc. Si le vélo est un vélo tout terrain et ne coûte pas moins de 500€ mais qu’il y faut encore changer les roues ou refaire la peinture pour le remettre sur pied alors ça n’en vaut pas le coup, il vaut mieux attendre une meilleure occasion. Si le prix baisse en fonction des réparations et changements à effectuer alors on pourra toujours trouver un bon compromis et s’en sortir au final avec un vieux biclou mais à bon prix.

Une fois qu’on a conclu la vente, il ne faut pas oublier de demander à avoir la facture d’origine, les factures d’atelier pour les questions d’entretien ainsi que le contrat de vente qui est obligatoire pour une telle transaction. Il faudra également penser à demander tous les accessoires complémentaires qui équipent le vélo s’il y en a. Dans tous les cas, il est impératif de s’assurer du sérieux du vendeur, que l’on choisisse d’acheter son vélo sur un site marchand ou par vente directe. Pour ce faire, on n’hésitera pas demander conseils et avis dans les forums dédiés aux amateurs de vélo, ces derniers pourront toujours conseiller sur les meilleures adresses de vente de vélos d’occasion.